Pour des raisons légales, nous ne sommes pas autorisés à nous prononcer sur les effets médicaux des produits CBD. Par conséquent, nous vous demandons de former votre propre opinion de manière indépendante grâce aux nombreuses études et rapports d’expériences disponibles sur Internet.

Qu’est-ce que le CBD ?

Qu’est ce que le CBD ?

Le plant de chanvre, domestiqué il y a 6000 ans en Chine, produit plus de 400 composés organiques. Les deux principaux groupes de molécules avec des propriétés bioactives présentes dans le chanvre sont les terpènes et les cannabinoïdes. Donc, le cannabidiol (= CBD) est un cannabinoïde présent dans le cannabis. Il est le deuxième cannabinoïde le plus étudié après le THC (=delta-9-tétrahydrocannabinol). Le CBD est une molécule faisant partie de la famille des cannabinoïdes.

Donc de son véritable nom cannabidiol, le CBD est une substance d’origine naturelle appartenant au groupe des cannabinoides, plus précisément celui des phytocannabinoides. Cela signifie tout simplement que ce composé naturel est présent dans certaines plantes, contrairement aux composés synthétiques.

Les cannabinoïdes sont des composés pouvant influencer le fonctionnement du système nerveux humain. Le plant de chanvre en biosynthétise plus de 60. Les cannabinoïdes majeurs sont le THC, le CBD et le CBG. Ils diffèrent par leur structure chimique et leur action.

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

Le cannabidiol, ou CBD est un des cannabinoïdes les plus abondants du chanvre. Le CBD semble avoir de nombreuses applications thérapeutiques et aiderait à se détendre. Tout en étant bénéfique pour le bien-être, le CBD n’a pas les propriétés psychoactives de son cousin plus célèbre le THC.
Il ne doit donc pas être confondu avec le THC.

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

Sur les 400 cannabinoïdes différents qui existent dans le cannabis, le THC (9-tétrahydrocannabinol) est certainement le plus connu des consommateurs, même si le CBD commence à s’imposer. Tout simplement parce que le THC est le composant dit « psychoactif » du cannabis. En agissant directement sur le système nerveux, il affecte le fonctionnement du cerveau et peut changer les perceptions, modifier l’humeur et transformer le comportement.

Contrairement au THC, le CBD ne fait pas « planer ». Son rôle est même exactement inversé : il tend à contrer les propriétés psychoactives de son grand frère. C’est ce qui explique aujourd’hui son orientation médicale. Pour autant, il n’est pas totalement dénué d’effets psychoactifs : le CBD génèrerait une sensation de soulagement à l’instar d’un sédatif.

En bref :

CBD :

·         Non-psychoactif : ne donne pas un effet planant.

·         Aucun effet secondaire connu.

·         Aide à éviter les effets psychoactifs du THC.

·         Légal dans la plupart des pays.

THC :

·         Psychoactif : donne un effet planant.

·         A des effets secondaires tels que paranoïa ou anxiété.

·         Effets concordants avec une psychose.

·         Illégal dans la plupart des pays.

 

Comment agit le CBD ?

Le système nerveux humain contient un grand nombre de récepteurs. Les récepteurs sont comme des bornes de téléphonie mobile, qui transmettent des signaux. Mais alors que les bornes de téléphonie acceptent des ondes électromagnétiques comme signaux, les récepteurs utilisent des molécules spécifiques pour transmettre les messages.

Un des systèmes de récepteurs est appelé le système endocannabinoïde (SEC). Les récepteurs du SEC sont situés dans le cerveau humain et dans le système nerveux périphérique – la moelle épinière et les nerfs. Dans le cerveau, les récepteurs sont situés dans les zones responsables de la perception, de la concentration, de la mémoire et du mouvement. C’est pourquoi le SEC est impliqué dans la régulation de nombreux processus physiologiques dont le ressenti de la douleur, l’humeur et l’appétit. Fait intéressant, le SEC est aussi une partie de la réponse du système neural à l’exercice physique. « L’ivresse du coureur » est provoquée par l’action du SEC.

Les récepteurs du SEC sont les CB1 et CB2, 5-HT1A, μ et δ. Ces récepteurs captent les molécules similaires aux cannabinoïdes produites par le système nerveux, les endorphines. Une des molécules endorphines transmettant des signaux est le 2-Arachidonoylglycérol (2-AG). Il se lie aux récepteurs CBD1 et CB2. Le cannabidiol, CBD, se lie également à ces récepteurs et réplique les effets du 2-AG.

Dans la recherche, le CBD a montré avoir des propriétés antispasmodiques, antipsychotiques, anti-convulsifs et neuro-protectrices (source : laboratoire Cibdol). Donc, de l’huile contenant du CBD est un bon moyen de relaxer les muscles et l’état global. Le CBD soulagerait également le stress au quotidien et rendrait le système nerveux plus résistant.

Il faut néanmoins garder à l’esprit que l’étude du CBD (isolé des autres substances actives du cannabis) est relativement récente. La recherche médicale se poursuit. Elle laisse d’ores et déjà entendre que l’impact du CBD sur le traitement des malades pourrait ouvrir la porte à des traitements révolutionnaires, équivalents à la découverte des antibiotiques. 

Le CBD est-il l’équivalent d’un médicament ?

Le CBD est considéré comme un complément alimentaire. Le cannabidiol n’est donc pas un médicament et ne peut pas être qualifié comme tel. Les revendeurs français ne peuvent pas non plus valoriser ses éventuels effets bénéfiques. Si vous achetez du CBD sous quelque forme que ce soit, vous ne trouverez jamais la mention « médicament » ou « traitement médicamenteux ».

Dans la mesure où le CBD est considéré comme un complément alimentaire, et non comme un médicament, ni l’assurance maladie, ni les mutuelles ne prennent en charge le CBD. Sur ce point, qui sait ? Les choses sont peut-être amenées à changer un jour.

En attendant, le cannabidiol n’est pas un médicament et ne peut pas être qualifié comme tel. Si vous achetez du CBD sous quelque forme que ce soit, vous ne trouverez jamais la mention « médicament ».

 

 

 

Afin de respecter la législation française en vigueur, nous ne sommes pas autorisés à nous prononcer sur les effets médicaux des produits CBD. Par conséquent, nous vous demandons de former votre propre opinion de manière indépendante grâce aux nombreuses études et rapports d’expériences disponibles sur Internet.

Nouveau compte S'inscrire