Dans un précédent article, vous avez découvert les terpènes, dans leur ensemble. Nous nous donnons donc pour objectif, de vous les faire découvrir, les uns après les autres. À ce sujet, faisons un focus sur l’un d’entre eux. Lequel donc ? Le pinène. Qu’est-ce c’est, du point de vue scientifique ? De quoi s’agit-il, pour un consommateur lambda ? Répondons à nos questions ci-dessous.

Le sommaire

Le pinène vu par la science

D’entrée de jeu, cette partie vous semblera peut-être technique. Malheureusement, nous ne pouvons la rendre moins technique. Pourquoi ? Parce que le pinène est un composant chimique. Par conséquent, il est difficile de contourner cet aspect de la chose. Précision faite, venons-en aux faits.

Présentation scientifique du pinène

En effet, les scientifiques présentent le pinène comme un monoterpène bicyclique. De fait, un monoterpène désigne un terpène constitué de deux molécules d’isoprène C5H8 et ayant pour formule de base (C5Hx)2. De même, bicyclique se dit d’une molécule ou d’un composé qui a deux cycles fusionnés.

Par ailleurs, la science pense que, au-delà de la plante de chanvre, le pinène se trouve également dans de nombreuses autres. Notamment  la menthe, la lavande, la sauge, le gingembre, le romarin, le persil, le basilic, l’Achillée millefeuille et la rose. Allant dans le même sens, l’essence de térébenthine ( huile essentielle obtenue par purification puis par distillation de térébenthine,) en contient aussi.

Note : le pinène a deux isomères (α-pinène ou l’alpha-pinène et β-pinène ou bêta-pinène).

Les propriétés du pinène selon la science

En effet, les scientifiques mettent en avant deux principales propriétés relatives à ce terpène. D’une part, ils pensent que celui-ci est un antiseptique. Dit autrement, le pinène est une substance qui tue ou prévient la croissance des bactéries, champignons et des virus. D’autre part, ils soutiennent que ce terpène peut aussi être prescrit en cas d’hypersécrétion bronchique ( surinfections bronchiques).

Le pinène vu par le consommateur lambda

Plus haut, nous avons pris l’approche des scientifiques. Sous cet angle, nous avons essayé, autant que possible, de la rendre compréhensible. Maintenant, prenons un nouvel angle beaucoup plus simple qui pourrait intéresser les consommateurs de produits au CBD.

Le parfum

Si vous avez lu notre article sur les terpènes, vous savez qu’ils sont, avant toute chose, des composés aromatiques. Donc, l’un des éléments les plus importants pour le consommateur reste l’arome. Ainsi dit, comment pouvons-nous décrire celui du pinène ? En effet, selon l’isomère auquel vous avez affaire, le parfum varie. Si vous êtes face à l’α-pinène (l’alpha-pinène), le parfum est similaire à celui du pin et du romarin. En revanche, si vous êtes face au β-pinène (bêta-pinène), le parfum est semblable à celui du houblon ou du basilic. Avec ces détails, vous pouvez détecter du pinène dans des produits au CBD.

L’intérêt thérapeutique du pinène

Plus haut, dans la partie réservée à la science, nous avons marqué un bref arrêt sur les propriétés du pinène. Continuons donc dans cette voie pour découvrir d’autres données qui pourraient intéresser les consommateurs de produits au CBD.

En effet, certaines recherches montrent que ce terpène auraient également des propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires, antitumorales et d’amélioration de la mémoire.

  1. Une étude publiée dans Brazilian Journal of Pharmaceutical Sciences en 2007 : elle teste la capacité antimicrobienne du terpène. Il en ressort que le composant aurait procédé à « une élimination totale de l’inoculum bactérien en un temps maximum de 24 heures d’exposition ».
  2. Étude publiée dans le Journal of Natural Products : elle s’oriente vers la propriété anti-inflammatoire du pinène. Il en découle que le terpène aurait été puissant pour inhiber les voies inflammatoires et cataboliques.
  3. Une étude publiée dans Bioscience, Biotechnology, and Biochemistry : elle teste la performance cognitive chez les souris. Il en ressort que le pinène aurait favorisé une amélioration de la mémoire de 72,7 %. Donc, ce terpène pourrait bien être utile pour  la maladie d’Alzheimer et à la démence vasculaire.
  4. Un test in vivo et in vitro mis en avant par le Journal of Pharmacological Sciences : il montre que l’α-pinène pourrait avoir des propriétés antitumorales.

Références

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Pin%C3%A8ne
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Alpha-Pin%C3%A8ne#:~:text=L’%CE%B1%2Dpin%C3%A8ne%20est%20un,connu%20pour%20ses%20propri%C3%A9t%C3%A9s%20antiseptiques.
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/%CE%92-Pin%C3%A8ne
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Essence_de_t%C3%A9r%C3%A9benthine
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Monoterp%C3%A8ne
  • https://www.cibdol.fr/encyclopedie-du-cbd/qu-est-ce-que-le-pinene
  • http://www.scielo.br/scielo.php?pid=S1516-93322007000100015&script=sci_arttext
  • https://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/np400828x
  • https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1271/bbb.50608
  • https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25837931