Le CBD et l’intérêt dermatologique : un sujet qui ne date pas d’aujourd’hui ! En effet, la molécule de Cannabidiol dispose de plusieurs domaines au sein desquels elle serait efficace. À ce sujet, nombreux ont déjà été abordés ici. Sous cet angle, dans cet article, nous effectuons un focus sur la peau, afin de voir l’apport que pourrait avoir ce composant. Ainsi, comprendre cet intérêt dermatologique. Allant dans ce sens, nous prenons trois problèmes cutanés très connus : Acné, Eczéma et Psoriasis.

Le sommaire

Le CBD et l’Acné

En effet, l’acné est une maladie de la peau qui apparaît lorsque du sébum et des cellules de peau morte bouchent les follicules pileux. Dans cette logique, elle touche majoritairement les adolescents et jeunes adultes. Sous cet angle, ses symptômes peuvent varier d’une personne à une autre. Donc, un diagnostic médical est nécessaire. Néanmoins, dans l’ensemble, vous constaterez des détails comme : comédons non enflammés, boutons purulents ou de grandes bosses rouges et sensibles. Par ailleurs, les traitements conventionnels comprennent des crèmes et produits nettoyants en vente libre, ainsi que des antibiotiques sur ordonnance. À côté de ceux-là, il serait intéressant d’étudier l’apport que pourrait avoir le CBD.

À ce sujet, une étude* a été menée en 2014 par le Centre national d’information biotechnologique. En effet, celle-ci part d’un postulat bien précis : «Le système endocannabinoïde (ECS) régule plusieurs processus physiologiques, y compris la croissance et la différenciation des cellules cutanées. Ici, nous avons exploré les effets du principal phytocannabinoïde non psychotrope de Cannabis sativa, (-) – cannabidiol (CBD), sur la fonction de la glande sébacée humaine et déterminé que le CBD se comporte comme un agent sébostatique très efficace». Donc, il était question de voir si, en passant par ce système endocannabinoïde, le CBD pouvait aider à traiter l’acné. Chemin faisant, les chercheurs effectuent quelques constats, que nous vous présentons fidèlement.

1 – «L’administration de CBD à des sébocytes humains en culture et à la culture d’organes cutanés humains a inhibé les actions lipogéniques de divers composés, y compris l’acide arachidonique et une combinaison d’acide linoléique et de testostérone, et a supprimé la prolifération des sébocytes via l’activation de l’ion vanilloïde-4 (TRPV4) potentiel de récepteur transitoire canaux.»

__________

2 – «Le CBD a également exercé des actions anti-inflammatoires complexes qui ont été couplées à la régulation à la hausse dépendante du récepteur A2a de l’adénosine de l’homologue 3 de dribbles (TRIB3) et à l’inhibition de la signalisation NF-κB.»

 

Ces constats les conduisent donc à la conclusion suivante.

«Collectivement, nos résultats suggèrent qu’en raison des effets combinés lipostatiques, antiprolifératifs et anti-inflammatoires, le CBD a un potentiel en tant qu’agent thérapeutique prometteur pour le traitement de l’acné vulgaire.»

 

Toutefois, malgré ce potentiel apparent, le Dr Zeichner** met tout de même en garde. Selon lui, «Il y a une grande différence entre l’activité en laboratoire et l’efficacité réelle d’un médicament». Donc, la recherche sur le sujet doit être encore plus poussée. Car, ajoute-t-il :

« Un produit topique doit être formulé d’une manière qui permet au médicament actif d’être stable et de pénétrer à travers la peau pour atteindre sa cible. Beaucoup de médicaments qui ont montré un grand potentiel ont fini par échouer dans les essais cliniques parce qu’ils ont fini par ne pas travailler chez les patients réels malgré des données précliniques prometteuses.»

 

En revanche, il reconnaît que le CBD pourrait bien aider à soulager l’acné, sous une autre forme. Notamment, en réduisant le stress qui, très souvent, est un facteur en faveur de l’acné. Allant dans cette logique, la dermatologue et Docteur Rachel Nazarian explique que « Les versions orales de CBD peuvent potentiellement interagir avec d’autres médicaments par voie orale. Ils doivent être ingérés avec prudence, et seulement après l’autorisation de votre médecin. »

Le CBD et l’Eczéma

À la suite de l’Acné abordée plus haut, parlons à présent d’un autre problème lié à la peau : l’Eczéma. En effet, aussi appelé Dermatite, cela renvoie à une inflammation de la peau. À ce sujet, il existe plusieurs types. Dans cet article, nous vous présentons les plus courants. Afin d’avoir d’amples informations à leur sujet, nous vous recommandons de vous rapprocher des institutions sanitaires locales. Ainsi dit, citons donc, entre autres.

  1. Dermite de contact : Éruption cutanée causée par un contact avec une certaine substance. Principalement caractérisé par des rougeurs à chaque endroit où la peau est entrée en contact avec l’irritant.
  2. Dermite séborrhéique : maladie de peau qui provoque des taches squameuses et rouges, principalement sur le cuir chevelu. Généralement caractérisée par les plaques squameuses et la peau rouge. Cela peut aussi entraîner l’apparition de pellicules tenaces.
  3. Eczéma nummulaire : Éruptions cutanées ou lésions en forme de pièce de monnaie. Se caractérise par l’apparition sur la peau d’une éruption cutanée ou de lésions en forme de pièce de monnaie, parfois après une blessure.
  4. Eczéma variqueux (Dermite de stase) : Inflammation de la peau au niveau de la partie inférieure des jambes et causée par une accumulation de fluide. Se caractérisant principalement par une décoloration de la peau au niveau des chevilles et des tibias, des démangeaisons, un épaississement de la peau et des plaies ouvertes (ulcères).
  5. Dermatite atopique (Dermite du nourrisson) : Inflammation de la peau, accompagnée de démangeaisons. Sa principale caractéristique : des rougeurs situées généralement sur les bras et derrière les genoux, même si celles-ci peuvent apparaître n’importe où.
  6. Dermatite herpétiforme (Maladie de Duhring-Brocq) : Éruption cutanée chronique, très urticante, formée de boutons et de cloques. Sa principale caractéristique : une éruption cutanée intermittente.

En effet, après un diagnostic médical, les patients atteints d’une forme d’Eczéma reçoivent généralement des crèmes stéroïdes comme traitement. Sauf que, dans certains cas, cela ne fonctionne pas. Ils se voient ainsi dans l’obligation de tester des solutions alternatives. Parmi celles-ci, figure le CBD. À ce sujet, la molécule de Cannabidiol pourrait-elle vraiment aider à soulager une forme d’Eczéma ? Voyons ce que disent les scientifiques.

De fait, le journal of Experimental Dermatology*** publie une revue sur cette thématique. Au sein de celle-ci, les auteurs soutiennent qu’il existe des possibilités thérapeutiques de l’utilisation des cannabinoïdes pour traiter les maladies de la peau. Allant dans ce sens, ils soulignent que l’huile de CBD peut aider à apaiser plusieurs maladies de la peau. L’Eczéma y compris. Selon eux, les propriétés immunosuppressives des cannabinoïdes sont à la base de cela. Car, ajoutent-ils, elles aideraient à traiter les problèmes inflammatoires de la peau et à atténuer la douleur qui en résulte.

Le CBD et le Psoriasis

Poursuivons notre exploration des problèmes liés à la peau. En rappel, nous avons déjà traité de l’Acné et de l’Eczéma. Dans cette partie, focalisons-nous sur le Psoriasis. En effet, il désigne une affection qui se caractérise par l’accumulation de cellules de la peau jusqu’à former des plaques sèches et irritantes. De fait, certains scientifiques pensent que ce serait un trouble du système immunitaire. Dans cette lancée, ils ajoutent qu’il peut se déclencher suite à une infection, à un stress ou au froid. Son traitement vise principalement à éliminer les écailles de peau et à stopper la production trop rapide des cellules de la peau psoriasique. Pour ce faire, photothérapie, pommades topiques et médicaments sont utilisés. Lesquels pourraient contenir le CBD qui nous intéresse dans cet article.

En effet, nombreux sont ceux qui pensent que les traitements conventionnels ne fonctionnent pas pour traiter le Psoriasis. Raison pour laquelle ils préfèrent ne pas les utiliser. D’ailleurs, c’est ce que dit le Dr. Robert Dellavalle, MD, professeur agrégé de dermatologie à la faculté de médecine de l’Université du Colorado.

«Il y a une grande partie de la population qui n’aime pas utiliser des stéroïdes, même s’il s’agit de stéroïdes à application locale sur leur peau. Le CBD pourrait être une alternative, un produit naturel pour eux.»

 

Celui-ci dirige une recherche à l’Université du Colorado**** sur les possibilités qu’offrent le CBD et les cannabinoïdes en général, relativement au traitement de ce problème de peau. À ses côtés, d’autres chercheurs comme : Jessica S. Mounessa, BS, Julia A. Siegel, BA et Cory A. Dunnick, MD. Il note que 08 des 21 patients qui ont appliqué une crème cannabinoïde deux fois par jour, pendant trois semaines, ont complètement éliminé les démangeaisons sévères ou le prurit. Donc, la crème pourrait avoir réduit la peau sèche qui a provoqué la démangeaison. Selon lui, les propriétés anti-inflammatoires des cannabinoïdes (comme le CBD) constituent le moteur de ce résultat. Néanmoins, il précise tout de même que :

«Ce sont des cannabinoïdes topiques avec peu ou pas d’effet psychotrope qui peuvent être utilisés pour les maladies de la peau».

 

Des recherches approfondies devraient être faites sur ce cas de figure. Cela permettrait de proposer une solution CBD scientifiquement approuvée aux personnes ne trouvant pas de guérison avec les traitements conventionnels. Quoique, le Dr. Robert Dellavalle reste confiant sur l’avenir et se met dans une posture sensibilisatrice. Tout en invitant les autres à le faire également. Il déclare à ce sujet :

«Ces maladies causent de nombreux problèmes aux personnes et ont un impact direct sur leur qualité de vie»

_______

«Les traitements sont actuellement achetés sur Internet et nous devons sensibiliser les dermatologues et les patients à leurs utilisations potentielles.»

 

Références :

  1. *ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25061872
  2. **refinery29.com/2018/04/197507/cbd-acne-benefits
  3. ***onlinelibrary.wiley.com/journal/10.1111/(ISSN)1600-0625
  4. ****onlinelibrary.wiley.com/journal/10.1111/(ISSN)1600-0625