L’USDA, le département américain de l’Agriculture demande à la Maison Blanche l’autorisation de «mener une nouvelle collecte d’informations pour recueillir des données liées à la production de chanvre». Ceci étant dit, parcourons cette actualité sur la culture du chanvre ci-dessous.

Le sommaire

Autour des données à collecter

En effet, les premières questions qui sont posées, suite à cette information, sont les suivantes :

  1. Quels types de données seront collectées auprès de ces agriculteurs ?
  2. Environ combien de réponses sont attendues à l’issue ?

D’une part, s’agissant de la première interrogation, il est important de spécifier que, à la rédaction de cet article, le type de données requis par l’USDA n’est pas encore connu. D’ailleurs, il en est de même pour la fréquence de collecte auprès des cibles.

«Pour déterminer le type de données à collecter et la fréquence des collectes de données, la direction du [Service national des statistiques agricoles de l’USDA] a assisté à une réunion conjointe avec des représentants du Service de recherche économique (ERS) de l’USDA, de l’Agence des services agricoles (FSA ), L’Agence de gestion des risques (RMA), le Service de commercialisation agricole (AMS) et le Bureau du secrétaire ».

D’autre part, et à contrario, les informations sur le nombre de réponses attendues sont déjà disponibles. À ce sujet, l’USDA attendrait environ 20 000 retours. Allant dans ce sens, il faudra en moyenne 15 minutes aux répondants pour soumettre les données.

Quel est l’objectif de cette collecte de données ?

En effet, l’on pourrait s’interroger sur l’objectif de cette collecte de données par l’USDA. Avant de répondre à cette question, il est important de noter que l’USDA ne va pas agir seul. De fait, ce sera un partenariat avec les structures suivantes : l’Association nationale des départements d’État de l’agriculture et l’Université du Kentucky. Ainsi dit,  l’agence a déclaré qu’elle voulait en savoir plus sur «les coûts de production actuels, les pratiques de production et les pratiques de commercialisation» du chanvre.

Sous cet angle, notons que cette demande d’une nouvelle «enquête sur la superficie et la production de chanvre» intervient peu de temps après que l’USDA a publié sa règle finale sur le chanvre. Laquelle a été légalisée par le gouvernement fédéral en vertu du Farm Bill de 2018.

Donc, dans l’ensemble, la collecte d’informations par l’USDA pourra éclairer davantage les approches réglementaires.

Ce qu’ils pensent des règles issues de ce type de collecte

De fait, il va de soi que cette demande n’est pas la première de ce type, effectuée par l’USDA. En effet, plus haut, nous avons signalé qu’une règle avait été publiée par cet organe. Laquelle serait un aboutissement de l’analyse des informations de cette trame. Allant dans ce sens, il serait donc intéressant de se demander ce que pensent les parties prenantes.

D’un côté, elles affirment que la publication de la règle finale est un pas en avant positif qui fournira aux entreprises les conseils nécessaires. Néanmoins, celles-ci ont également souligné un certain nombre de politiques qu’elles espèrent réviser à mesure que le marché mûrit, telles que les exigences en matière de test du chanvre de l’USDA.

De l’autre, le Bureau du plaidoyer de la Small Business Administration fédérale se prononce aussi. En fait, dans un un article de blog , il aurait dit être «satisfait de certains des changements que [l’USDA] a apportés à la règle, car ils offrent plus de certitude et sont moins contraignants pour petits agriculteurs ». Toutefois, « certaines préoccupations n’ont pas été abordées dans la règle finale. », aurait-il ajouté.

Notre source : Marijuana Moment.


Références

  1. https://www.marijuanamoment.net/usda-seeks-information-from-20000-hemp-farmers-on-production-practices/?mc_cid=dac717b339&mc_eid=35711c3bd8