Nous avons déjà présenter les terpènes dans leur ensemble. Ceci étant dit, dans cet article, nous nous focalisons sur un seul : le linalol. Dans la suite de ce contenu, nous verrons ce que c’est, en détails. Ainsi dit, venons-en aux faits !

Le sommaire

Le linalol en bref

En effet, comme toujours, commençons d’abord par présenter notre terpène de manière globale. Puis, nous pourrons effectuer une emphase sur des considérations un peu plus spécifiques et techniques. Ainsi dit, sur quels points pouvons-nous nous focaliser ? Nous vous proposons ceux-ci : l’élément en lui-même, sa particularité, les plantes qui en contiennent et son rôle.

D’une part, présentons le linalol et indiquons les principales plantes au sein desquelles il se trouve. Dans cette lancée, nous convoquons cet article de Wikipédia. Il décline, avec clarté, tous ces détails. Donc, lisons attentivement !

Le linalol ou linalool (3,7-diméthyl-1,6-octadién-3-ol) est un alcool terpénique, alcool tertiaire, insaturé, possédant une odeur florale et fraîche. On le retrouve notamment dans une majorité d’huiles essentielles notamment celles de lavande, de bergamote, de bois de rose, dont il est le composant majeur, et de menthe. Ce composé organique est faiblement soluble dans l’eau.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Linalol

En fait, de la citation précédente, nous tirons pas mal d’informations. D’abord, les autres dénominations ou noms de notre terpène sont : linalool, 3,7-diméthyl-1 et 6-octadién-3-ol. Ensuite, il est présent dans diverses huiles essentielles. Enfin, il offre une odeur florale et fraîche. Ce dernier détail nous permet de placer un mot sur la particularité de ce terpène.

D’autre part, parlons de ce qui est particulier sur le linalol. Comme mentionné plus haut, les arômes du linalool le rendent unique. Il offre une odeur difficile à cerner. À la fois florale, fraîche, acidulée et légèrement piquante. C’est effectivement cette complexité aromatique qui le rend encore plus attrayant.

En outre, que dire des plantes qui le contiennent ? De fait, elles sont nombreuses. Mais, en tête de proue, citons la plante de chanvre / cannabis. À laquelle il conviendrait d’ajouter les suivantes : la menthe argentée, la menthe verte, l’écorce de bouleau, la rose, la lavande, le basilic, le raisin, le citron … Évidemment, cette liste est incomplète ! Nous avons pris juste quelques cas de figure pour illustrer.

Sous cet angle, quel est donc son rôle au sein de ces plantes ? D’un côté, leur offrir son odeur unique. Là, c’est une évidence, puisque nous en avons parlé plus haut. De l’autre, il joue le rôle de métabolite secondaire dans ces espèces. Dit autrement, le linalol contribue indirectement à la croissance ou au développement de l’organisme. Il permet de repousser des prédateurs herbivores et des insectes nuisibles grâce à sa forte odeur.

Propriétés chimiques et physiques du linalool

En effet, nous avons affaire à un composant qui peut être étudié en laboratoire. Par conséquent, il serait intéressant de marquer un arrêt sur ses données physico-chimiques. Ainsi dit, commençons donc !

La structure

Elle se présente comme suit.

Crédit : Wikipédia

Identification

Les données permettant de l’identifier sont les suivantes.

  1. Nom UICPA : 3,7-diméthylocta-1,6-dién-3-ol
  2. Synonymes : alcool linalylique, linalool
  3. No CAS : 78-70-6
  4. No ECHA : 100.001.032
  5. No CE : 201-134-4
  6. No RTECS : RG5775000
  7. PubChem : 6549
  8. ChEBI : 17580
  9. FEMA : 2635
  10. Apparence : liquide incolore, d’odeur caractéristique.

Propriétés chimiques

Elles sont les suivantes.

  1. Formule brute : C10H18O
  2. Masse molaire : 154,2493 ± 0,0096 g/mol C 77,87 %, H 11,76 %, O 10,37 %,

Propriétés physiques

Nous vous les présentons ci-dessous.

  1. T° fusion : −28,25 °C
  2. T° ébullition : 198 à 200 °C
  3. Solubilité : dans l’eau à 25 °C : 1,6 g l−1
  4. Masse volumique : 0,9 g cm−3
  5. T° d’auto-inflammation : 235 °C
  6. Point d’éclair : 75 °C
  7. Limites d’explosivité dans l’air : 2,97 %vol
  8. Pression de vapeur saturante : à 25 °C : 21 Pa

Utilisation du linalol

De fait, ce terpène rejoint de nombreux autres qui existent. Dans quelle mesure ? En ce sens que, lui aussi est utilisé dans divers secteurs d’activité. Ceci dit, nous n’abordons que deux.

D’une part, l’industrie cosmétique. En effet, plus haut, en le présentant brièvement, nous avons touché cet aspect. Le linalool sert principalement à la fabrication des huiles essentielles. Lesquelles sont, de jour en jour, très prisées, dans le monde.

D’autre part, ce terpène joue un grand rôle dans l’industrie pharmaceutique. Comment expliquer cela ? En fait, il serait responsable d’un certain nombre d’effets utiles pour la fabrication des médicaments. À ce sujet, nous pouvons citer les suivants.

  1. Anti-convulsif (pour plus de détails, consultez les bienfaits anti-convulsifs chez l’homme)
  2. Sédatif (Cet article de 2009 s’y intéresse)
  3. Anxiolytique (Ces recherches publiées dans le journal The Mental Health Clinician en parlent. Vous pouvez également consulter ces autres recherches publiées dans The International Journal of Neuropsychopharmacology. Il en est de même pour cette étude)
  4. Analgésique (Cette étude publiée dans l’European Journal of Pharmacology lève le voile)
  5. Antidépresseur (Ces recherches publiées en 2013 en font mention. À cela, vous pouvez ajouter cet article publié dans Life Science)

Pour terminer, il est à noter que ce terpène , linalol, est naturellement présent dans les fleurs de CBD.

close