livraison gratuite à partir de 40€
campagne publicitaire finlandaise de YSUB
campagne publicitaire finlandaise de YSUB

L’audacieuse campagne publicitaire finlandaise de YSUB pour faire bouger les lignes du CBD en Europe !

YSUB, une entreprise spécialisée dans les boissons au CBD, s’investit à fond pour mettre en avant les difficultés du marché relatif aux produits à base de Cannabidiol. Allant dans ce sens, elle a récemment lancé une campagne inédite et centrée sur le concept : “pas à vendre”. Ainsi dit, CBD.fr salue l’originalité et le brio de cette campagne publicitaire audacieuse qui ose et vous propose de la découvrir ci-dessous, en quelques lignes.

Le sommaire

Ironie autour d’une interdiction

En effet, pour mieux comprendre l’originalité de cette campagne publicitaire de YSUB, il conviendrait de revenir sur la réglementation relative au CBD dans ce pays nordique. De fait, la commercialisation des boissons au CBD est interdite. C’est d’ailleurs le cas dans la plupart des pays nordiques. YSUB décide donc de contourner cette interdiction en effectuant une publicité de ses boissons. Cette publicité dit clairement que le produit promu ne peut pas être acheté, bien que disponible. Contradictoire et ironique à la fois ! Qui investirait autant d’argent sur une publicité, sachant d’entrée de jeu que le produit mis en avant ne sera pas vendu ? C’est ce grain de “folie” qui rend le concept “pas à vendre” unique.

Il est à noter que la campagne publicitaire de YSUB a été relayée sur 54 panneaux, au sein de la capitale de Finlande, Helsinki. C’est énorme ! Mais, l’entreprise aurait souhaité faire bien plus. En fait, cette campagne aurait eu plus d’impacts, si elle avait été effectuée sur les réseaux sociaux. En ce sens que l’entreprise aurait pu toucher un nombre élevé de personnes, afin d’attirer leur attention sur l’interdiction de commercialiser les boissons au CBD. Sauf que, YSUB fait face à un obstacle qu’elle décrit comme “pratiques discriminatoires” de la part des entreprises internet. Petri Nyländen, co-fondateur de YSUB, explique.

Facebook a interdit notre compte publicitaire parce que nous avons utilisé #CBD dans certaines publications sur les réseaux sociaux. Nous n’avons ni annoncé ni vendu de boissons CBD sur Instagram et, par conséquent, la fermeture de notre compte semble arbitraire et erronée. La publicité sur notre chaîne principale étant devenue impossible, nous avons décidé de tenter notre chance et de faire preuve de créativité dans une chaîne plus traditionnelle.

Une publicité, une sensibilisation, un silence qui prend fin !

L’audace de cette entreprise fait forcément réfléchir ! Très peu oseraient faire la promotion d’un produit dont la commercialisation n’est pas autorisée. Ainsi dit, comment expliquer le choix et le courage de YSUB ? Le co-fondateur s’explique à nouveau.

Nous avons la boisson CBD prête, mais pour des raisons réglementaires, nous ne pouvons pas la vendre en Finlande ou dans d’autres pays nordiques. Avec cette campagne, nous voulions susciter la discussion et sensibiliser au CBD et au cannabis légal en général. L’utilisation du CBD et du chanvre comme produits de bien-être et l’usage récréatif du cannabis sont deux choses complètement différentes. C’est ce que nous essayons de souligner.

Plus loin, Velli-Pekka Pello, co-fondateur et responsable du développement des produits, ajoute.

«Nous pensons que nous devons faire campagne pour normaliser le CBD aux yeux du consommateur nordique».

Une législation de bon sens à l’horizon ?

Voir cette campagne aboutir à une législation claire, juste et précise serait l’idéal. Nous nous souvenons encore de l’affaire Kanavape qui a fait bouger les lignes. Suite à celle-ci, la Cour de Justice Européenne a pratiquement forcé la commission d’abandonner ses efforts de vouloir classer le CBD non synthétique comme stupéfiant et à interrompre le processus de demande de Novel Food.

Sous cet angle, cette publicité de YSUB pourrait fort bien attirer l’attention du législateur européen. L’un des objectifs derrière est que la législation européenne impose que les produits au CBD soient traités de la même manière, d’un pays à un autre, dans l’Union Européenne. Et non que chaque nation décide d’appliquer telle loi, même si elle va à l’encontre du droit européen. À ce sujet, Pello soutient que :

Il est difficile de s’y retrouver lorsque les règles diffèrent d’un pays à l’autre. Le marché unique de l’UE devrait traiter toutes les entreprises et tous les consommateurs sur un pied d’égalité. En ce qui concerne le CBD, ce n’est pas le cas.

Plus loin, il renchérit.

Le CBD est considéré comme un médicament d’ordonnance en Finlande, contrairement au principe de l’UE de la libre circulation des marchandises, qui s’applique au CBD comme le dit clairement la CJCE. Il y a un risque que l’Agence finlandaise des médicaments maintienne le statut médical du CBD même si l’UE le qualifie de nourriture.

Il conclut.

Il devrait y avoir un effort ouvert et coordonné pour harmoniser la législation autour du CDB dans l’UE. Il y a un risque que même après l’approbation des nouveaux aliments à base de CBD, les États membres refuser de l’appliquer et que les entreprises et les consommateurs soient obligés de naviguer dans le mélange totalement déroutant de législations nationales au sein du marché unique. Nous avons besoin de chemin prévisible pour le respect des règles claires pour les entreprises et une plus grande protection aux consommateurs.

À lire également :


Références

  • https://www.foodnavigator.com/Article/2021/04/13/Finland-s-YSUB-raising-awareness-of-CBD-in-the-Nordics-We-need-a-predictable-path-to-compliance?mc_cid=e119bef98d&mc_eid=35711c3bd8

( Rédacteur en chef spécialisé en CBD )

Rédacteur en chef spécialisé en CBD

Julien, né le 17 juillet 1978 en région Parisienne, est un éminent rédacteur et expert dans le domaine des produits à base de CBD. Suite à ses études, Julien a développé une passion pour les remèdes naturels, dont le CBD. En 2022, il intègre l’équipe du site CBD.fr en qualité d’expert et de contributeur régulier. Grâce à son expertise scientifique et une écriture claire, Julien aide à démystifier les aspects complexes du CBD, tout en mettant en lumière ses bienfaits et applications potentielles à travers ses articles et participations à des conférences.

Vous avez aimé cet article ?
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Partager sur Pinterest
Search

Vous allez aussi aimer ces articles

Qu'est-ce que la sativa
News Cannabis et CBD

Qu’est-ce que la sativa ?

Qu’est-ce que le chanvre Sativa ? L’une des premières choses que les connaisseurs de cannabis en herbe remarquent est que l’herbe se divise en trois

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com