cannabis-thérapie
Symptômes

Cannabis thérapeutique : pour quels symptômes ?

cannabis-thérapie

Dire que le cannabis thérapeutique permet de soulager les patients souffrant de certaines pathologies (troubles ou maladies), est une chose. Les préciser et y greffer quelques études, en est une autre. Au sein de cet article, nous vous proposons d’effectuer un tour d’horizon de ces pathologies. Afin de montrer les différents symptômes soulageables grâce au cannabis.


Le sommaire


Les troubles de l’appétit

La perte d’appétit est un trouble qui se caractérise par un désir presque inexistant de manger. Les causes de ce trouble sont nombreuses. Parfois, cela peut être dû à un état de stress, de dépression, de maladie digestive ou même d’un cancer. Seul un médecin peut déterminer, avec précision l’origine du problème.

Quel est l’apport du cannabis thérapeutique pour ce trouble ? Le cannabis a une propriété orexigène. Autrement dit, il stimule l’appétit. Ce bienfait est exploité depuis des siècles. Donc, pour des personnes souffrant de troubles d’appétit, il serait une solution possible. À ce sujet, en 2006, cette étude (en Anglais) montre que le récepteur CB1 participe au contrôle  central de l’appétit.

Les maladies ou pathologies particulièrement douloureuses

Certaines maladies ou troubles ont la réputation d’infliger des douleurs atroces aux patients qui en souffrent. Ici , nous vous présentons quelques-unes, à titre illustratif.

  • La névralgie faciale : elle est aussi appelée névralgie du trijumeau. Il s’agit de l’irritation de l’une des douze paires de nerfs crâniens qui innervent le visage, le nerf trijumeau, ou nerf numéro 5. Elle se caractérise principalement par de vives douleurs affectant un côté du visage. La cause de ce problème n’est pas fixe. Mais, très souvent, la névralgie faciale est due au contact entre le nerf trijumeau et un vaisseau sanguin. Il est nécessaire d’avoir l’avis d’un médecin.
  • La fibromyalgie : elle un syndrome se caractérisant par des douleurs diffuses dans tout le corps. Lesquelles sont accompagnées d’une fatigue et de la perte d’appétit. À la rédaction de cette article, ses causes ne sont pas clairement définies. Donc, nous faisons fi de cet aspect.
  • La migraine : elle est une forme particulière de mal de tête (céphalée). Celle-ci se manifeste très souvent par des crises susceptibles de durer quelques heures. Leur fréquence varie d’un individu à un autre. Elle se distingue d’un mal de tête classique, via la durée des douleurs. Mais aussi par ses débuts. Généralement, la personne en souffrant commence par ressentir la douleur d’un seul côté de la tête. Par ailleurs, le distinguo s’opère sur le fait qu’elle peut s’accompagner de nausées.
  • Les règles douloureuses : elles sont encore appelées dysménorrhée. Il s’agit des troubles menstruels. Ceux-ci se caractérisent principalement par des douleurs dans le bas de l’abdomen avant ou pendant les règles. La durée de ces douleurs oscille en moyenne entre deux et trois jours.
  • L’arthrose : ou ostéoarthrite. Il s’agit d’une affection chronique. Les personnes qui en souffrent manifestent généralement des douleurs persistantes aux articulations causées par l’usure anormale du cartilage et de l’ensemble de l’articulation. À ce sujet, les parties les plus touchées sont généralement les genoux, les hanches et la colonne vertébrale. En effet, ses causes sont nombreuses. Cela va des facteurs génétiques aux processus d’inflammations.

Ci-dessus vous ont été présentés quelques troubles / pathologies infligeant des douleurs aux personnes qui en souffrent. Cette liste n’est pas exhaustive. Ceci dit, quel est donc l’apport du cannabis thérapeutique à leur sujet ? En fait, le cannabis a des propriétés antalgiques ou analgésiques. Dit autrement, il permet de réduire la douleur chez les patients souffrant des maladies ou troubles particulièrement douloureux. C’est le cas des exemples pris plus haut.

La spasticité

La spasticité est le résultat d’une lésion du cerveau ou de la moelle épinière. Les individus qui en souffrent manifestent une perte de contrôle de leurs muscles. Allodocteur décrit la spasticité comme suit :

« Des muscles qui se contactent soudainement après un mouvement, des bras et des jambes tellement crispés qu’ils semblent figés comme les membres d’une statue. « 

Depuis 1980, des traitements à base de cannabis sont utilisés sur les patients atteints de spasticité. À ce sujet, prenons l’exemple du Sativex. Malgré les avis controversés, Il est néanmoins prescrit en Europe et en France.

SIDA / VIH

Les personnes qui souffrent de SIDA / VIH font face des symptômes parallèles. Entre autres, les douleurs musculaires, la perte d’appétit, la dépression, l’anxiété, les nausées et des paresthésies. Il est important de soulager ces symptômes. Les patients sur lesquels le cannabis thérapeutique a été utilisé, ont manifesté des améliorations. Au sujet du SIDA /VIH toujours, une recherche profonde s’avère nécessaire pour étudier le capacité du cannabis à agir sur les cellules immunitaires touchées par le virus. Dit ainsi, le cannabis thérapeutique pourrait, dans les années avenir se poser comme alternative de choix aux solutions existantes.

Glaucome

Le Glaucome désigne une maladie de l’œil qui provoque une diminution irrémédiable du champ de vision. En fait, c’est la conséquence direct des dommages sur le nerf optique. La personne qui en souffre est susceptible de devenir aveugle, si elle n’est pas prise en charge rapidement. Ceci dit, quel peut bien être l’apport du cannabis, dans ce cas-ci ? De fait, il permet de réduire considérablement la pression intra-occulaire. Entendez par là , la réduction de la pression qui règne à l’intérieur du globe oculaire.

Autisme

Autrement appelé troubles du spectre de l’autisme. En effet, il s’agit d’un trouble du neuro-développement humain qui se caractérise par divers éléments. Entre autres : difficultés dans les interactions sociales, la communication et des comportements, intérêts à caractère restreint, répétitif, stéréotypé. La cannabis thérapeutique participe au soulagement des symptômes associés à l’Autisme.

Asthme

L’asthme est une maladie qui touche les bronches. Comment ça marche ? De fait, pendant une crise d’asthme, les bronches de la personne s’enflamment. Par conséquent, elles se rétrécissent. Ce qui empêche l’air de bien circulaire dans les poumons. Résultats : le sujet a de la peine à bien respirer. Quel est l’intérêt du cannabis thérapeutique ici ? En fait, des études très anciennes montrent que le cannabis aurait une action dilatatrice et anti-inflammatoire sur les bronches. Ce qui peut être d’une aide précieuse pour les personnes asthmatiques.

Épilepsie

Passortsanté propose une définition claire et précise de cette maladie. Nous vous la donnons.

L’épilepsie est une maladie neurologique qui se traduit par une activité électrique anormale du cerveau.

Les enfants, adolescents et personnes âgées sont particulièrement plus touchés. Quel est l’intérêt du cannabis thérapeutique pour cette maladie ? Le livre blanc publié par le Syndicat du chanvre soutient que le cannabidiol :

« (…) pourrait réduire la fréquence des crises et avoir un profil d’innocuité adéquat chez les enfants et jeunes adultes atteints d’épilepsie résistante aux traitements. »(p.102)

Cancer

Le livre sur cannabis thérapeutique mentionné en amont, décrit son apport vis-à-vis du cancer. Selon ses auteurs, le cannabis :

« (…) (a) une action modérée sur la douleur (et) peut également s’avérer utile pour prévenir les nausées et vomissements liés à la chimiothérapie et d’autres symptômes de la maladie, mais aussi potentiellement sur la croissance même des tumeurs cancéreuses. »(p.102)

Trouble du déficit de l’attention

Ledit livre soutient qu’

« (…) un échantillon de 30 patients atteints de trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA-H) a participé à une étude visant à démontrer comment les traitements à base de cannabis pourraient traiter ces symptômes en augmentant leur disponibilité en dopamine « .(p.102)

Lésion cérébrale

Une lésion cérébrale renvoie à une atteinte du cerveau pouvant être provoquée par un accident ou une maladie. Ceci dit, quel est l’apport du cannabis thérapeutique sur celle-ci ? En fait, le THC, molécule du cannabis, participe à la diminution du taux de mortalité chez les adultes souffrant de lésion cérébrales traumatiques.

Métabolisme

Le métabolisme désigne l’ensemble des réactions chimiques qui se produisent à l’intérieur d’un être vivant. Lesquelles lui permette de rester en vie, se développer et se reproduire. L’apport du cannabis sur le métabolisme ? Le même livre pense que :

« (…) le cannabis aurait un effet protecteur sur le métabolisme, y compris concernant le diabète, la baisse de l’indice de masse corporelle et du taux de cholestérol ainsi que pour les risques cardiovasculaires. »(p.102)

 


Produits recommandés par l’équipe de CBD.FR

-> Les fleurs CBD

  • Caramel Candy 10,9% - Fleurs de CBD
    Caramel Candy 10,9% - À partir de 4.20 Euros

-> CBD Bien-Être

  • L’Antidote de Ho Karan -
    L’Antidote de Ho Karan - 43.90 Euros

-> E-liquides CBD

  • SmokeStop 500mg CBD Arôme Tabac
    SmokeStop 500mg CBD Arôme Tabac - 32.90 Euros

->Alimentaire CBD

  • Barre protéinée BIO au chanvre - Banane
    Barre protéinée BIO au chanvre - Banane - 2.90 Euros

-> Accessoires de CBD

  • PAX 3 - Vaporisateur gris pour fleurs
    PAX 3 - Vaporisateur gris pour fleurs - 249.90 Euros

Références

  • Livre blanc sur le cannabis thérapeutique publié par le Syndicat du chanvre
  • https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Symptomes/Fiche.aspx?doc=perte-appetit-symptome
  • https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/1756-185X.13146
  • https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=nevralgie_faciale_trijumeau_douleur_visage_pm
  • https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=fibromyalgie_pm
  • https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=migraine_pm
  • https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=dysmenorrhee_pm
  • https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=arthrose_pm
  • https://www.allodocteurs.fr/maladies/muscles/spasticite-quand-les-muscles-sont-incontrolables_24689.html
  • https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=glaucome_pm
  • https://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_1580_glaucom.htm
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Tension_oculaire
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Autisme
  • https://www.topsante.com/medecine/maladies-chroniques/asthme
  • https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=epilepsie_pm
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tabolisme

 

 

Notre Score
Notez cet article !
[Total: 0 Moyenne: 0]
close

Commentaires

dominique dulot
10 octobre 2020 à 7 h 42 min

j’ai été séduit par votre discours…je souffre de la maladie de parkingson déclareé il y a un an je commence le traitement à suivre …

ho… j’ai 73 ans !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous et notez nos articles avant de partir !