C’est une coutume chez CBD.FR ! Nous nous efforçons de vous relayer, autant que faire se peut, l’actualité relative au cannabis / chanvre. Que celle-ci soit positive ou négative. Notre but est de vous tenir à jour en ce qui concerne ce secteur qui bouge constamment. Ainsi dit, dans cet article, nous vous proposons de découvrir le bulletin de l’IACM, Association Internationale pour le Cannabis Médical. Notamment des cas de consommation de cannabis / chanvre / CBD et leurs retombées. À ce sujet, le lien vers le contenu original vous sera fourni à la fin.

Le sommaire

Le cannabis serait-il utile pour soulager la douleur due à une angine instable et une maladie coronarienne ?

Cannabis et douleur : voila ce qui constitue la première entrée du bulletin de l’IACM. En effet, selon ce que relaie cette association, le cannabis serait utile pour soulager la douleur. À ce sujet, deux problèmes de santé sont principalement ciblés. Il s’agit, d’une part de l’angine instable; d’autre part d’une maladie coronarienne. Dans cette logique, pour soutenir ce point, l’organisation met en avant le cas d’un patient ayant atteint la soixantaine. De fait, Des chercheurs du Center for Primary Care Medicine de Lawrenceville, aux États-Unis, auraient décrit le cas de cet homme. Celui-ci se serait rendu chez un médecin pour une consultation sur la cannabis médical. Pourquoi ? À cause d’une angine instable (IA) non soulagée par la morphine ou les médicaments pour le cœur. Allant dans le même sens, le bulletin précise que le patient aurait rencontré le médecin, suite à divers traitements conventionnels qui n’auraient pas eu les effets escomptés. À l’issue, l’homme aurait constaté une diminution progressive de la douleur. En particulier des améliorations sur la fréquence et le caractère. D’ailleurs, conclut le bulletin, il aurait cessé le traitement à long terme à la morphine et aurait décrit la douleur comme n’étant plus invalidante.

Le cannabis serait-il utile pour les nausées et vomissements dus à la grossesse ?

De fait, après le point précédent, le bulletin de l’IACM marque un arrêt sur le cannabis et l’apport qu’il aurait, relativement aux nausées et vomissements pendant la grossesse. En effet, pour illustrer cet aspect, l’association parle des cas de femmes souffrant d’hyperémèse gravidique (nausées et vomissements pendant la grossesse). En fait, des chercheurs de la faculté de médecine Adelson de l’université d’Ariel, en Israël, auraient présenté (04) quatre rapports y afférents. Ces derniers mentionneraient que ces femmes auraient bénéficié d’un traitement au cannabis. Allant dans ce sens, le bulletin précise que, selon ces chercheurs, « l’hyperemesis gravidarum (HG) ne répond que partiellement aux médicaments antiémétiques standard ». Avec ce traitement, ces dames auraient constaté des améliorations. Raison pour laquelle les chercheurs penseraient que :

“ces résultats suggèrent que le cannabis peut être efficace pour l’HG, et qu’il devrait être étudié dans des études contrôlées et bien conçues, en tenant pleinement compte des risques potentiels pour le fœtus. »

Le cannabis serait-il efficace pour le traitement du lymphome de Hodgkin ?

Le bulletin de l’IACM met en avant un autre cas d’usage du cannabis thérapeutique. L’histoire évoquée ici est assez sensible et atypique ! De fait, il s’agirait d’une patiente qui aurait refusé de recourir à la chimiothérapie, en raison de sa grossesse. En revanche, elle se serait orientée vers l’auto-traitement au cannabis. Solution qui aurait permis de réduire la masse tumorale d’un lymphome de Hodgkin, selon le bulletin. Puis, son cas aurait d’ailleurs été signalé par des chercheurs de la Faculté de médecine et de pharmacie de l’Université d’Oradea (Roumanie). Ainsi dit, les auteurs de la revue aurait conclu que :

« le cannabis pourrait faire partie du traitement oncologique. Aucun autre cas de ce genre, à notre connaissance, n’a été rapporté auparavant ».

Notons, pour fermer ce cas, que la jeune dame aurait accouché d’un garçon, par césarienne.

Statistiques et actualités sur le cannabis thérapeutiques dans le monde

Nous vous proposons, à présent, de parcourir quelques statistiques et actualités sur le cannabis thérapeutique, que partage le bulletin de l’IACM. Cela pourrait permettre de se rendre compte de ce qui se passe autour de nous.

Pays Catégories Descriptifs
Israël Traitement Environ 85 000 patients recevraient du cannabis à usage médicinal.
Zambie Législation Le gouvernement voudrait légaliser la culture du cannabis à des fins médicinales.
États-Unis Science Le CBD montrerait des effets antiviraux contre le nouveau coronavirus.
États-Unis Étude Selon une étude sur 12 043 adultes, le cannabis pourrait favoriser l’exercice physique.
Canada Législation La légalisation au Canada n’aurait pas eu d’effet sur la consommation de cannabis chez les adolescents.
États-Unis Étude Selon une étude sur 436 jumeaux âgés de 24 ans, la consommation d’alcool mais pas de cannabis réduirait l’épaisseur du cortex cérébral.
États-Unis Législation Les lois sur le cannabis médical aux États-Unis ne seraient pas associées à une plus grande consommation de cannabis chez les adolescents.
États-Unis Étude Selon une étude sur 120 consommateurs de cannabis et d’alcool, le CBD pourrait réduire la consommation d’alcool.
Australie Étude Le CBD et le THC réduiraient tous deux la douleur neuropathique.
Brésil Étude Selon une étude sur 153 patients souffrant d’un premier épisode psychotique et de 256 témoins sains, la dysrégulation du système immunitaire influencerait l’association cannabis-psychose.
Canada Étude De nombreux consommateurs de drogues illicites prendraient du cannabis pour réduire leurs risques.
Danemark Étude Les personnes atteintes de trouble bipolaire consommeraient plus souvent du cannabis.
Canada Étude La légalisation du cannabis aux États-Unis aurait été associée à une augmentation du risque d’accidents mortels de la route.
Portugal Science Des cannabinoïdes auraient des effets anticancéreux.
États-Unis Étude Selon une étude sur 80 participants, le cannabis ne serait pas efficace dans le traitement du trouble de stress post-traumatique.
États-Unis Science Selon certains chercheurs, le CBD aurait des effets très légers sur la structure de la matière blanche chez les patients épileptiques.
Inde Étude Le THC serait utile dans la maladie d’Alzheimer.
États-Unis Étude De faibles concentrations de THC protègeraient les cellules nerveuses en cas de surexcitation.
Allemagne Étude L’activation du récepteur CB1 protègerait l’organisme du stress social.
États-Unis Étude L’huile de chanvre pourrait réduire la douleur.
États-Unis Étude La douleur inflammatoire chronique entraînerait des modifications des récepteurs CB1 dans une certaine région du cerveau.

Ce bulletin de l’IACM est disponible à cette adresse : http://www.cannabis-med.org/french/bulletin/ww_fr_db_cannabis_artikel.php?id=537


Références

  1. http://www.cannabis-med.org/index.php?tpl=page&id=72&lng=fr
  2. http://www.cannabis-med.org/french/bulletin/ww_fr_db_cannabis_artikel.php?id=537