Les recherches sur les cannabinoïdes avancent. À ce sujet, de nouveaux sont découverts, au fur et à mesure, et sont utilisés dans divers secteurs. En l’occurrence l’alimentaire et la cosmétique. S’agissant du dernier, une question reste en suspens : les cannabinoïdes peuvent-ils être absorbés par la peau ? Voyons cela en détail ci-dessous !

Le sommaire

Les cannabinoïdes : méthodes d’application sur la peau

Lorsque vous vous rendez sur une boutique spécialisée en CBD, comme CBD.FR, pour vous procurer un produit contenant des cannabinoïdes et en destination de votre peau, vous vous posez moult questions. L’une d’elle est de savoir si les cannabinoïdes contenus dans ledit produit traversent la peau. L’autre étant de savoir de quel côté se dirigent-ils, après cette traversée.

À proprement parler, les cannabinoïdes peuvent tantôt traverser votre peau; tantôt ne pas la traverser. Vous êtes confus (e) ? C’est légitime ! Nous vous éclairons. En effet, tout dépend de la méthode d’application du produit. Laquelle est indiquée par le fabriquant. Ceci dit, à la rédaction de ce contenu, nous avons pu dénombrer deux principales méthodes.

D’une part, l’application topique. De quoi s’agit-il ? C’est celle utilisée pour les produits comme : crèmes, pommades et d’autres produits cosmétiques destinés à être massés dans l’épiderme (les couches supérieures de la peau). Comme vous avez pu le deviner, avec cette méthode, les cannabinoïdes restent en surface. Autrement dit, ils ne sont ni acheminés dans les vaisseaux sanguins, ni dans le derme en dessous.

D’autre part, l’application transdermique. À quoi faisons-nous référence ? De fait, il s’agit de l’autre méthode d’application qui se trouve aux antipodes de la précédente (ci-dessus). En effet, ici, les cannabinoïdes sont délivrés, d’une manière à pénétrer les barrières supérieures de la peau jusqu’au système sanguin. À ce sujet, les produits généralement concernés par cette méthode sont les gels. S’agissant d’ailleurs de cela, des études montrent que le CBD, lorsqu’il est administré via un gel transdermique, se fraye aisément un chemin vers le système sanguin et accroît les niveaux plasmatiques du cannabinoïde.

Dans la même lancée que le CBD, le THC semble avoir le même comportement. Du moins, c’est ce que fait comprendre cet article. Selon ce dernier, l’application transdermique du delta-8-THC (forme plus stable que le delta-9-THC) octroierait une meilleure livraison du cannabinoïde dans le système sanguin, sous 24 heures.

Prenant appui sur ce qui précède, les cannabinoïdes peuvent être absorbés par la peau. Précisément dans le cas d’une application transdermique. Bien que les recherches allant dans ce sens soient plutôt rares, il n’en demeure pas moins que c’est un bon moyen pour outrepasser le système digestif et livrer directement les cannabinoïdes dans le système sanguin.

Puisque nous parlons de peau, il serait intéressant de faire un focus sur l’apport des cannabinoïdes, relativement à certains problèmes dermatologiques.

Apports des cannabinoïdes pour les troubles dermatologiques

En effet, étant donné la longue liste des cannabinoïdes, nous ne pourrons pas procéder au cas par cas. Autrement dit, prendre ces molécules, les unes après les autres, afin de montrer leur apport dans la résolution de certains problèmes dermatologiques. Néanmoins, nous nous contentons de faire : d’une part, un focus sur quelques recherches, d’autre part le point sur des produits CBD spécifiques à ce type de problème.

De fait, nombre d’études se focalisent sur les effets des cannabinoïdes sur divers troubles dermatologiques. À ce sujet, prenons quelques cas de figure, en guise d’illustration. D’un côté, cette étude publiée dans le Journal of Dermatological Science. Elle fait état des effet de ces molécules contre l’hyperprolifération des kératinocytes (qui est associée à une peau rouge, friable et écailleuse). Ici, le système immunitaire s’attaque aux cellules cutanées saines. Conséquence : les cellules cutanées s’accumulent à la surface de la peau. Dans cet ordre d’idées, cette étude souligne que le THC, CBN, CBD et CBG pourraient inhiber cette production de kératinocytes et aider la peau à retrouver son équilibre.

De l’autre, cette recherche publiée sur The Journal of Clinical Investigation. Elle teste les effets du CBD sur les sébocytes humain, des cellules qui extraient l’excès de sébum. Le résultat ? Les cannabinoïdes pourraient aider ces cellules à se comporter normalement en agissant sur les récepteurs TRPV4 et A2A.

Maintenant que nous avons fait le point sur ces deux études / recherches relatives à l’apport des cannabinoïdes pour les troubles dermatologiques, focalisons-nous sur certains produits y afférents proposés par CBD.FR.

-> Les inflammations de la peau

-> Adoucissement de la peau

-> Rajeunissement des cellules

Pour plus de produits permettant de résoudre certains problèmes dermatologiques, nous vous suggérons de consulter notre catégorie dédiée à la cosmétique CBD.

close